Salaires

Dans la fonction publique les salaires sont indexés à des grilles indiciaires composées d'échelles et d'échelons. Si l'on veut synthétiser, chaque grille correspond à une catégorie (A.B.C), chaque échelle correspond à un grade et les échelons correspondent à l'ancienneté.

 

A chaque échelon est attribué un nombre de point d'indice sachant que le point d’indice vaut actuellement  4,6303 € brut. Ce montant n'a pas été réévalué depuis 2010.

 

Nous sommes donc face à une situation que nous qualifierons de gel de la valeur du point d'indice, amenant donc un gel des salaires des fonctionnaires sur ces 5 dernières années. Ce gel a été décidé par un gouvernement de droite et poursuivi par l'actuelle majorité gouvernementale.

 

Pour la CGT, il est intolérable de continuer à voir les salaires stagner et donc de subir des baisses de pouvoir d'achat incessantes. Car quand nos salaires n'augmentent pas, les prix à la consommation eux augmentent.

 

La CGT revendique sans relâche auprès des pouvoirs publics la revalorisation de la valeur du point, seule réponse valable à la problématique des salaires en berne dans la fonction publique.

 

A ce jour, le gouvernement a répondu très partiellement à ce problème en "réformant" la grille de la catégorie C au 1er février 2014 sans toucher à la valeur du point, mais en saupoudrant quelques points d'indices en fonction des grades et des échelons.

 

Dans ces conditions, rien n'intervient pour revaloriser le pouvoir d'achat de l'ensemble des agents de la fonction publique.

 

A ce jour, le gouvernement a répondu très partiellement à ce problème en "réformant" la grille de la catégorie C au 1er février 2014 sans toucher à la valeur du point, mais en saupoudrant quelqu es points d'indices en fonction des grades et des échelons.

 

Dans ces conditions, rien n'intervient pour revaloriser le pouvoir d'achat de l'ensemble des agents de la fonction publique.

Quelques liens pour mieux comprendre :