Mobilité des agents des lycées

 

 

Cette fois-ci nous y sommes ! en s'appuyant sur la fusion de l’Auvergne et de Rhône-Alpes l'Administration remet fondamentalement en cause notre système de mobilité dans les lycées alors qu'il nous paraît évident qu'un dépoussiérage du barème est suffisant mais nécessaire pour rendre plus pertinentes les raisons de l'attribution des points.

 

Lors d'une première réunion d'un groupe de travail sur le sujet, Irène Gazel, directrice des relations et des ressources humaines, nous a dressé le tableau des projets de l'Administration en la matière.

 

L'administration souhaite supprimer les sessions de mobilité indexée à un barème pour les remplacer par une mobilité organisée au fil de l'eau et qui n'aurait d'autre intérêt pour l'Administration que de lui permettre de choisir sans contrainte le personnel qu’elle souhaite affecter.

 

Nous traduisons cela par l'organisation de mobilité par voie de recrutement, les personnels désireux de changer d'établissement seraient donc sélectionnés sur dossier et choisis en fonction des seuls critères de l'Administration.

 

Sur ce principe, la CGT ne peut pas être d'accord. Un tel système laissera trop de mécontents et nous nous retrouverons rapidement avec des choix arbitraires qui relèveront pourquoi pas de la santé de l'agent, de sa capacité à se vendre et cette énumération n’est  pas exhaustive malheureusement.

 

De plus, un tel schéma comporte le risque de voir intégrer les proviseurs et gestionnaires des établissements concernés dans le futur système de mobilité souhaité par l’Administration. Nous voulons bien croire Irène GAZEL quand elle affirme que cela n'est pas dans les projets. Mais qu'en sera-t-il d'une future administration si ce projet est mis en place ?

 

L'outil sera prêt pour donner les postes, en mobilité ou en recrutement externe aux copains, aux dociles choisis par nos hiérarchies fonctionnelles et notre employeur.

 

Nous voyons arriver ces modifications avec la plus grande méfiance et les plus grandes craintes d'opacité et d'injustice pour les personnels des lycées et les arguments portés par l'Administration ne nous paraissent pas tous valables loin s'en faut.

 

De plus nos collègues de la Région Auvergne connaissent déjà ce principe de mobilité et nos camarades de la CGT présents dans cette collectivité en ont constaté les aspects négatifs. Ils souhaitent, dans le cadre de la fusion, que nous bénéficions tous de l’organisation des mobilités rhônalpines actuelles.

 

 

​​Nous appeler :

04 26 73 55 58​​

​​Nous mailer :

CGT@auvergnerhonealpes.fr

​Nous trouver : 

CGT CR AuRA

1, esplanade François Mitterrand

CS 20033

69269 LYON CEDEX 2

© 2023 by Feed The World. Proudly created with Wix.com