En janvier 2014, la réglementation des aides à la protection sociale versées par les collectivités à leurs agents évoluait. L’exécutif en profitait pour la remettre en cause et nous proposait de la supprimer avec comme seule contrepartie une revalorisation insuffisante du Régime Indemnitaire des agents des lycées.

 

Cela comporter 3 problèmes majeurs :

 

  • D’équité, les uns étaient augmentés au détriment des autres ;

  • De solidarité, une aide donnée en fonction d’un revenu familial se transformée en un montant attribué à tous ;

  • De justice, nous revendiquons l’alignement du R.I. des lycées sur celui du siège et on nous donnait d’une main en nous prenant de l’autre.

 

Nous avons obtenu, d’une part le maintient de l’aide provisoirement, le temps de négocier un système d’aide permettant de répondre à la réglementation. D’autre part, nous avons obtenu par la négociation l’ouverture d’un appel d’offre pour un contrat prévoyance collectif (convention de participation).

 

Maintenant nous attendons de nouvelles dates de rencontre ...

 

Compte rendu de la dernière réunion de travail avec l'administration :

 

Une réunion sur l'aide à la protection sociale a eu lieu le mercredi 21  mai et elle s'est avérée constructive.

 

Nous avons apporté la preuve qu’il était possible de négocier une convention de participation favorable à tous les personnels de la Région Rhône-Alpes et nous avons manifestement fait bouger les lignes et fait avancer nos revendications :

        

  • priorité à une prise en charge maximale de la partie "prévoyance" ou choix d’une aide globale,

  • lancement d'une étude pour la mise en œuvre d'une convention de participation sur la partie prévoyance ;

  • prise en compte de la ligne 14 de l'impôt (revenu familial) dans un souci d'équité.

 

Nous revendiquons toujours une revalorisation globale de l’aide de la Région et pourquoi pas, une redéfinition des tranches d’attribution pour davantage de justice.

 

Pour sécuriser l’aide versée actuellement, il est envisagé la possibilité d’une période transitoire fixant l’aide à la protection sociale sur du tout labellisé (santé et prévoyance), le temps d’élaborer l’appel d’offres nécessaire à une convention de participation pour la prévoyance.

 

Evidemment, ceci ne doit pas être l’occasion d'un chèque en blanc à l’exécutif et cela ne pourra pas être possible sans de réels engagements et un calendrier définis en concertation.

​​Nous appeler :

04 26 73 55 58​​

​​Nous mailer :

CGT@auvergnerhonealpes.fr

​Nous trouver : 

CGT CR AuRA

1, esplanade François Mitterrand

CS 20033

69269 LYON CEDEX 2

© 2023 by Feed The World. Proudly created with Wix.com